Best of Verviers

Toutes vos réflexions peuvent se partager le forum Best of Verviers
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  MembresMembres  

Partagez | 
 

 L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bouffier
Best of Membre


Nombre de messages : 152
Age : 65
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Dim 8 Juin - 12:49

Quel fut mon étonnemment de lire dans la presse verviétoise que l'école
secondaire SFX1 était en réflexion pour un retour du port de l'uniforme.


Je pense que la dernière école à avoir abandonné le port du tablier était justement SFX2 !! (Lisez l'ancien St Anges).
Cocasse, non ?


Mais outre les rapides arguments qui ont été entendus de vouloir supprimer des différences et de faciliter le quotidien dans le choix vestimentaire de leurs enfants, que se cache réellement derrière cette idée ?

Le pour... qu'ont-ils à gagner ?
Je me dis que cette décision, probablement induite dans l'esprit de
quelques jeunes par des parents, éducateurs ou enseignants qui ne
mesurent pas pleinement la portée de ce choix peut paraître de prime
abord séduisante.

L'école pourrait y gagner d'abord parce qu'elle serait la première à Verviers à effectuer
un choix qui valorise l'uniformité de l' habit au détriment de l'achat
de vêtements de marques coûteuses pour le portefeuille familial.
Elle gagnera peut-être au niveau du prestige, prestige de l'uniforme !
Elle assoira un peu plus son statut d'école privilégiée car elle devra
faire payer son uniforme et ceux qui ne le pourront pas ne viendront
pas rue de Rome pour suivre l'enseignement du Collége Saint-François-Xavier.


Quelques réflexions beaucoup plus globales


L'argumentation : Plus d'égalité, moins de différences.

Aujourd'hui dans l'enseignement, on constate que les responsables politiques en charge de l'enseignement fondamental par exemple, soit l'école
du fondement, misent sur des socles "minimum" de compétences à atteindre à 8 et 12 ans, le non redoublement (sauf en 2ième et 6ième primaire), l'approche
des 100% de l'attribution du CEB fin des primaires, la mixité sociale dans les classes, pas d'écoles guettos, tronc commun jusque 14 ans,...
De nombreux outils et réflexions servent cet espoir de donner la meilleure
instruction à chacun et visent à promouvoir la réussite du plus grand
nombre..

Cependant, l'on constate que le niveau général est mauvais chez nous (Pisa) ou baisse fortement par rapport à 15-20 ans ou plus, que la différence entre les enfants au sein d'une classe d'école primaire n'a jamais été aussi grande qu'aujourd'hui. Demandez l'avis des enseignants de terrain, !

Plus on veut de l'égalité pour tous, plus les inégalités s'accroissent,
c'est un constat du quotidien dans les classes (voir rapport épreuve
externe 2007 2ième et 5ième primaire). Trop d'enfants réussisent en 2ième primaire avec un bagage insuffisant pour affronter les 4 années suivantes du parcours primaire a dit la chercheuse (Lafontaine ou Van Hul de l'université de Liège) en conclusion de cette enquête dont les conclusions sont toutes récentes.

Jacquard que l'on site souvent dans ce forum ne disait-il pas qu'il
était malheureux que les "meilleurs cerveaux de France poursuivent leur scolarité après le BAC" à la célèbre école polytechnique (il y a été étudiant). Cette école où chacun devait se plier à restituer des matières énormes pour y être ensuite comparés à des normes, subir plutôt que d'être éduqué à la recherche, l'esprit de curiosité et de découverte, promouvoir la créativité dans le but de voir ces jeunes au QI très développé apporter des solutions aux maux de notre siècle : faim dans le monde, lutte contre le cancer, environnement, pollution,sida, finance, mondialisation,...



Autre argument :L'uniforme induit l'idée de respect, d'appartenance, de groupe, d'uniformité.

Tout le monde connaît les balises mises en place par les écoles pour un
code de déontologie vestimentaire. C'est une excellente chose.
Quand au "tous les mêmes" par l'uniforme, il s'agit d'un retour à des époques que pour ma part j'espérais révolue pour ses idées aujourd'hui dépassées.

L'exemple de Célestin Freneit. N'a-t-il pas été un des premiers pourfendeurs du livre scolaire à son époque ?
Lui qui a eu ses poumons en partie détruits par les gaz de combats lors de la première guerre mondiale a proposé une pédagogie dite Freinet ouverte sur le sens plus que sur les savoirs. Livres scolaires de l'époque qu'il jugeait trop porteurs d'une idéologie qu'il ne partageait plus : patrie, gloire, ...

Dans les divers rapports sur l'uniforme au Canada et Angleterre, force
est de constater que de nombreux élèves essayent malgré tout et par
tous les moyens de se différencier des autres alors que les unifomres
visent à réduire les différences : chaussures et bijoux aux prix
inaccessibles au moins nantis, uniformes plus délavés que ceux des
autres, jupe raccourcie légèrement, petit signe distinctif sur
l'uniforme,..

Si l'appartenance au groupe et importante dans l'adolescence, la recherche de son identité l'est plus encore pour son développement futur.
L'obligation de porter une uniforme donnant une même apparence
extérieure reportera probablement l'envie de se différencier par des comportements,
attitudes diverses, visant à prouver sa différence.



Quelle valeur idéologique peut induire le choix de l'uniforme.

On retrouve particulièrement les uniformes dans la culture aglo-saxone.
Chemin faisant, plus proche de chez nous dans des écoles privées en France, écoles élisitstes à Bruxelles,...
Lors d'un très récent voyage à New-York, il était frappant de constater la
dévotion des gens pour ceux qui portaient l'uniforme : pompiers, marins,
policiers,...
La culture américaine fait qu'on ne s'étonne pas que chaque matin dans de nombreuses écoles, la journée débute par : l'arrivée en uniforme, la détection d'armes à feu, des vigiles à l'entrée des écoles, le salut au drapeau, l'écoute de l'hymne national dans le gymnase, ...
Chaque élève se réfère dès son plus jeune âge à cette identité fait confiance à son petit environnement sécurisé, à sa
communauté mais aussi cet esprit de forte appartenance à un pays.

L'esprit patrie est cultivé durant toute la vie des américains.
Nombreux sont ceux qui vivent sans se poser trop de questions autour de la politique menées par leurs dirigeants.
Nous connaissons tous de par le monde, les dérives d'une politique visant à développer cet esprit de communauté repliée sur elle-même ayant ses codes et règles, d'identité nationale forte, d'exclusion des minorités, de nationalisme peut-être.

On a vu lors des dernières années que ce soit au Rwanda en
ex-Yougolslavie,... ce que le repli communautaire pouvait engendrer
dans ses extrêmes.
A notre niveau, nous constatons également les effets du repli
communautaire de la Flandre. Région qui revendique de plus en plus son identité
communautaire, nationale au coeur de l'Europe et au sein de la petite Belgique.

A l'heure du développement de l'Europe, si l'interculturalité plus que la multiculturalité est au
centre de toutes les pensées de nos hommes d'ouverture, comment ne pas
s'interroger sur la justesse de revenir à l'uniforme dans des écoles
qui ont charge de valeur éducative.


Je me pose bien des questions sur cette idée qui me semble rebondir d'une autre époque comme un éternel recommencement pour ceux qui ne décodent pas les signes cachés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oedipe



Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Stembert - Verviers
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Dim 8 Juin - 13:10

Meneer Bouffier, au cours de la même discussion entre enseignants, ils se sont aussi interrogés sur l'effet de la drogue sur les jeunes, il faudrait donc s'inquiéter de savoir si à SFX1 il n'y aurait pas aussi l'envie de monter un trafic de drogue ... ah rumeur quand tu nous tient Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caboulot



Nombre de messages : 36
Age : 56
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Pfff !   Dim 8 Juin - 14:10

Oedipe qu'est-ce que vous allez insinuer là ?
Vous perdez la tête ?

Jean Brasseur un journaliste expérimenté du Jour qui est repris en page nationale pour son article, ce n'est pas de la rumeur !!!!
Il s'est renseigné sur le débat d'idées qui a lieu à SFX1 les sources sont données dans l'article.
Idée lancée lors des conseils d'élèves.
N'est-ce pas le moment de réfléchir de débattre ?

Bouffier nous éclaire sur des points auxquels je n'avais pas pensé.
Vous allez encore vous plaindre !
Revenons au débat proposé, il a le mérite d'être intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oedipe



Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Stembert - Verviers
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Dim 8 Juin - 15:48

Cher Caboulot, il ne s'agissait en rien de conseils d'élèves mais des conseils de classe (qui ne réunit que les enseignants) dans lequel on a discuté de l'habillement comme on y parle aussi de la drogue je faisais la comparaison, si on parle de la drogue ce n'est pas pour établir une filière Wink de même en parlant de l'uniforme ce n'est pas forcément pour l'imposer Smile

pour l'égalité et le non redoublement, qui est pour moi une bonne chose, on oublie naturellement de prendre sérieusement en charge les élèves qui ont des lacunes, il ne suffit pas de les laisser passer il faut aussi corriger ces lacunes, pour moi la faute en incombe d'abord aux parents qui doivent quand un enfant est en difficulté de chercher le moyen de les aider mais il préfèrent que leurs enfants s'amusent ou fasse du sport plutôt que de travailler pour l'école et le choix du redoublement reste de leur seul ressort, preuve de leur rôle important, mais il faut dire que nos politiques ne les aident pas beaucoup non plus, pas beaucoup de moyens, diminution du staff logopédique etc ...

pour Pisa je me pose la question de savoir si on tient compte des jeunes qui ne vont plus à l'école et que l'on analyse uniquement ceux qui à 15 ans y sont encore .... j'ai jamais eu de vrai réponse .... mais d'après ce qu'on lit sur la méthode opératoire c'est bel et bien ce qui se passe, donc le pays qui encourage les élèves faibles à poursuivre des études plus longues à un niveau plus élevé même avec difficulté, se retrouve systématiquement dans le peloton de queue par rapport à ceux dont les élèves faibles ne vont plus à l'école à cet âge .... comment comparer aussi le niveau d'apprentissage de langues maternelles aussi différentes que le français ou l'anglais .. je trouve que ce genre de dossier est un outil intéressant dans les mains des pédagogues qui ont tout le loisir de l'analyser en profondeur en tenant compte du genre de remarque que je viens de poser, alors que dans les mains de nos journalistes et de nos hommes politiques, il ne sert qu'à créer la polémique ! ne parlons même pas des réactions du public Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamm
Best of Membre


Nombre de messages : 896
Age : 56
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Dim 8 Juin - 16:20

Bouffier a écrit

Citation :
Elle assoira un peu plus son statut d'école privilégiée car elle devra
faire payer son uniforme et ceux qui ne le pourront pas ne viendront
pas rue de Rome pour suivre l'enseignement du Collége Saint-François-Xavier

Je suis pour le port de l'uniforme et je vous informe qu’il n’y a pas que des élevés venant de milieux favorisés.

Œdipe a écrit

Citation :
pour l'égalité et le non redoublement, qui est pour moi une bonne chose, on oublie naturellement de prendre sérieusement en charge les élèves qui ont des lacunes, il ne suffit pas de les laisser passer il faut aussi corriger ces lacunes, pour moi la faute en incombe d'abord aux parents qui doivent quand un enfant est en difficulté de chercher le moyen de les aider mais il préfèrent que leurs enfants s'amusent ou fasse du sport plutôt que de travailler pour l'école et le choix du redoublement reste de leur seul ressort, preuve de leur rôle important, mais il faut dire que nos politiques ne les aident pas beaucoup non plus, pas beaucoup de moyens, diminution du staff logopédique etc ...

A SFX, les élèves ont les moyens de faire des cours de rattrapages toutes les semaines, donc ils ne laissent pas tomber les enfants en difficulté.
Pour moi, c’est la meilleure école de Verviers, sérieuse et sévère, mais il faut de bons résultats scolaires pour pouvoir y rester.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tld



Nombre de messages : 1
Age : 31
Localisation : heusy
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 9 Juin - 8:07

Bonjour,

Je suis lecteur de ce forum depuis très longtemps, mais ce n'est qu'à la lecture de ce sujet que j'ai (enfin) décidé de devenir un intervenant.

Je n'ai que 23 ans - je suis toujours étudiant à l'université - et j'ai eu la chance de fréquenter une école exclusivement masculine, avec uniformes, traditions, et tout le tintouin!
Auparavant, j'avais été élève d'une école plutôt laxiste, de niveau moyen (un athénée dans la région)... quel contraste quand j'intégrai ce collège pour ma dernière année!

Contrairement aux idées reçues, l'uniforme n'est pas l'apanage des bourgeois et autres aristos: il y avait dans mon école des jeunes issus de milieux moins favorisés, auxquels on avait octroyé une bourse pour pouvoir avoir la chance d'y être un élève.

L'uniforme incarne pour moi:
1) l'esprit de corps: on se sent part d'un groupe, d'une famille.
2) la fierté d'appartenir à un établissement: quel qu'il soit: athénée, collège, SFX1 ou 2, finalement peu importe! Mais on est fier de faire partie de cette famille, de cette institution, là où nos parents, grand-parents, etc. ont eux-mêmes étudié jadis.
3) le respect: qui aime la vue des ados habillés n'importe comment, qui attendent le bus Place Verte? Pas moi! Les garçons avec leurs frocs qui tombent, les filles avec des strings offerts au grand public... Non merci!
L'uniforme apprend aux jeunes à s'habiller avec le respect d'autrui mais aussi le respect de soi-même: pantalon, veston, chemise dans le pantalon et cravate, ou jupe au-dessous des genoux, chemisier et blazer, voilà une tenue appropriée pour aller à l'école. Libre à eux de se changer pour voir leurs amis après.
4) la fin de la guerre des marques: et là je suis pourtant mal pris: ma mère travaille dans la mode, je ne faisais donc pas partie des plus malheureux en la matière. Mais avec le recul, je conçois que cette "guerre" ait pu nuire à beaucoup d'élèves - oui, même à SFX, cessons donc avec les préjugés!
L'uniforme permet de mettre tout le monde sur le même pied. Mais attention, il faut alors un vrai uniforme, estampillé "SFX", et pas un "dress code" du style "pantalon bleu, chemise blanche, pull col V bleu". Sans quoi, certains trouveront toujours le moyen de se démarquer (c'est le cas de le dire)...

Je salue donc le retour de l'uniforme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 38
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 9 Juin - 8:52

Plusieurs petites réflexions ...

Premièrement, je suis assez pour un retour à l'uniforme. Le principe premier de l'uniforme est que tout le monde, riche ou pauvre (avec du pouvoir d'achat ou sans pouvoir d'achat, hein Mamm Wink) est mis sur un meme pied. Il n'y a rien de plus cruel (souvent involontairement) qu'un gosse qui est en construction et qui lache à un autre qu'il ne peut pas etre son pote parce qu'il n'a pas un polo Ralph Lauren, un jeans G-Star et les dernières Asics ... Je ne dis pas que cela efface totalement l'inégalité sociale, mais ca la réduit considérablement. Rien que pour cela, je trouve que l'uniforme a du bon. De plus, Bouffier, vous dites que le temps de l'uniforme est une époque passée et que vous espériez révolue. Je vous prends quelques exemples pour qui le port de l'uniforme est important:

- les mouvements de jeunesse (but premier de l'uniforme identique à celui poursuivit par l'uniforme à l'école + appartenance à un groupe)
- les policiers, militaires, ... (le prestige de l'uniforme et le respect de l'uniforme)
- les infirmières, les hotesses de l'air pour nous Messieurs, les pompiers pour vous Mesdames (dont l'uniforme en a fait fantasmer plus d'un et plus d'une!).

Ensuite, l'appartenance à un groupe. Mamm nous dit que pour elle, SFX1 est la meilleure école. Ce port de l'uniforme pourrait, me semble-t-il réimpliquer l'élève afin qu'il considère, non plus l'école comme un mal nécessaire, mais qu'il veuille faire de son établissement scolaire le meilleur (par rapport aux autres). En cherchant bien, chaque école est toujours meilleure qu'une autre dans un domaine et donc la tendance ne pourrait être que positive. Gageons malgré tout que mettre les écoles en compétition de la sorte ne s'inscrit pas tout à fait dans une politique d'égal à égal entre établissements, mais l'émulation positive que cela susciterait me parait plus favorable que défavorable au final ...

Enfin, ce qui m'interpelle toujours un peu, ce sont les phrases toutes faites du style: "le niveau baisse" ... "demandez aux gens de terrain". Je prendrai cet exemple d'expérience qui avait été menée en France il y a quelques années. Alors qu'on n'entendait que des enseignants se plaindre et dire que le niveau n'était plus ce qu'il était, un organisme responsable de l'enseignement à un échelon local français, pour le passage à l'an 2000, avait proposé de faire repasser aux élèves une batterie d'examen qui avait un siècle. Constat principal, les résultats n'étaient ni meilleurs, ni moins bons. Le niveau serait-il le même? Oui et non ...

En fait, on pourrait dire à chaque époque ses fautes, ou reprendre l'expression de Montaigne: que vaut-il mieux, une tete bien faite ou une tete bien pleine? En clair, au début du siècle dernier, il y avait très peu de fautes d'orthographe, les écritures des élèves étaient toutes les mêmes et soignées, il y avait peu de ratures, ils connaissaient par coeur les dates de tel ou tel évènement, mais les phrases utilisées étaient simples voire simplistes (un sujet, un verbe, un complément), l'imagination était à la limite de la brimade (dans une rédaction, un élève parlait d'un cheval d'or et vu que le cheval d'or n'existe pas, une faute lui a été comptée) et il y avait très peu d'interconnexion et de liens logiques entre les éléments. En 2000, on est presqu'à l'inverse ... Beaucoup (trop) de fautes d'orthographe, chaque élève a son écriture, on n'hésite pas à raturer (à cochonner diraient mes anciens profs). Mais le contenu des rédactions est plus riche. Construction, esprit critique, phrases composées, richesse du contenu, ...

Attention, il faut bien garder à l'esprit que l'on a comparé des élèves de 1900 et de 2000. Ce qui est dangereux pour un prof quand il dit que le niveau baisse, c'est de confondre la réalité des faits avec sa propre perception et ses souhaits. Quand on voit une feuille de papier criblée de fautes, on a tendance qu'à ne retenir que les fautes et pas le contenu, moi le premier. Or celui-ci est parfois plus riche qu'il n'y parait. Entendons-nous, je ne dis pas non plus qu'il faut mettre l'orthographe au placard, mais parfois, je me demande, quand je vois des gosses à qui on apprend à écrire et à lire à 3 ans hors scolarité maternelle, si on n'est pas en train de bruler les étapes ...

A chaque époque son école ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gonoi
Best of Membre


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Une info   Jeu 12 Juin - 17:11

Oedipe,
Pouvez-vous me dire d'où vous tenez cette info ?

Je vous cite :

- "au cours de la même discussion entre enseignants, ils se sont aussi interrogés sur l'effet de la drogue sur les jeunes"

Plus explicite

- "il ne s'agissait en rien de conseils d'élèves
mais des conseils de classe (qui ne réunit que les enseignants) dans
lequel on a discuté de l'habillement comme on y parle aussi de la
drogue..."

Merci pour cette info qui pourrait être intéressante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pilou



Nombre de messages : 388
Age : 67
Localisation : Dison
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Jeu 12 Juin - 18:27

1. Comment savoir combien il y a d'enseignants qui interviennent sur le forum ?

2. En conséquence, combien d'intervenants savent-ils comment fonctionnent réellement un conseil de classe ? Quels sont les problèmes qui y sont abordés ?

3. Un conseil de classe et ses participants sont tenus par le secret professionnel ! Savez-vous que si l'on discute du cas d'un enfant du directeur, celui-ci doit sortir. Donc ...

A propos de vêtements, tout de même, sans même parler d'uniforme, le problème me semble être le suivant: jeans taille très basse, "boléro" (vous donnerez le mot exacte) qui découvre le nombril en dessous et au dessus est échancré, jupes mini-mini, quand ce n'est pas un short lorsque le soleil et la chaleur arrivent, etc. Et ce n'est pas une préocccupation propre aux jeunes filles.

Le problème n'est pas neuf et il ne s'agit pas d'imposer un uniforme mais une tenue décente. Mais certains parents vous rétorqueront que la liberté, la vie privée sont des droits inaliénables. Certes mais ces droits n'empêchent pas le respect de soi et ... des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gonoi
Best of Membre


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Précisions utiles   Sam 14 Juin - 13:23

Pas de retour de l'uniforme à SFX1, précise fermement le directeur de SFX1! Ni à la rentrée de septembre ni plus tard !
Voilà qui a le mérite d'être clair et coupe toute possibilité à un débat intéressant.
Au fond, c'est bien dommage!

Ce directeur d'école, Monsieur Camps, a probablement été pris de court par l'article du Jour écrit par Jean Brasseur.
Journaliste
de grande expérience, bien documenté et vérifiant ses sources au sein
même de l'école (préfet de discipline), force fut de constater que ce
journaliste "lâchait une bombe" dans l'univers scolaire verviétois.


D'après l'excellent article du Jour de ce samedi 14 juin, Franck DESTREBECQ revient sur cette histoire en donnant la parole au directeur.


"Après avoir sans doute consulté le préfet de
discipline, Éric Laurent, Jacques Camps affirme aussi que,
«contrairement à ce qui est écrit dans votre journal, Monsieur Laurent
n'a jamais dit qu'on en débattait aux conseils de classe (conseils
formés uniquement d'enseignants et d'éducateurs dont la seule
préoccupation est d'ordre pédagogique: assurer le suivi des élèves,
proposer des plans de remédiation en cours d'année, certifier les
élèves de fin d'année)».

Oedipe, vos sources sont-elles fiables ?
Je répète ma question suite à l'article du Jour. Vous avez semé le doute dans nos esprits.


Vous disiez : "Cher Caboulot, il ne s'agissait en rien de
conseils d'élèves mais des conseils de classe (qui ne réunit que les
enseignants) dans lequel on a discuté de l'habillement comme on y parle
aussi de la drogue..."
Le journaliste donne encore la parole au directeur :

"Mais le sujet de la tenue vestimentaire
est néanmoins débattu au sein de l'école, à d'autres niveaux que celui
des conseils de classe, comme le confirme le directeur: «Ce sont
quelques élèves délégués de classe qui, suite au dernier conseil de
participation (conseil formé de toutes les composantes de la communauté
éducative), ont évoqué le sujet au cours d'une réunion de leur conseil
d'élèves»....nous (lisez le journal le Jour) avons effectivement évoqué dans
notre édition de samedi une «démarche, qui serait spontanée, des
porte-parole des étudiants». Conformément à ce que Jacques Camps
précise lui aussi."

Ce
débat est intéressant à plus d'un titre car l'on constate d'abord que
les sources ne sont pas toujours exactes ou peuvent être incomplètes
même si l'on donne la parole aux différents acteurs.
- Le préfet de l'école n'aurait pas tenu au journaliste du Jour les propos énoncés.
- Oedipe affirme le contraire de ce que précise fermement le directeur de l'école.

Notre société qui a le sens de la communication ne gagne malheureusment pas toujours en explications franches et sincères.


J'ai aimé.
D'une
manière plus générale, tout débat autour d'une réflexion où
interviennent des sensibilités fort différentes permet d'ajuster les
idées de départ. Ce forum remplit bien son rôle.

Comme pour tout
sujet sensible, n'est-il pas intéressant dans notre société en général
de permettre à des avis opposés, de dialoguer au sein même d'une
"Communauté éducative", communauté tout court voir d'un espace internet
comme ce forum s'il reste règlementé et modéré par un modérateur
indépendant ?

Je constate que les débats dans ce forum autour du
projet de revitalisation du centre ville par exemple ont permis une
meilleure compréhension des enjeux et donc un ajustement de la pensée
de chacun au fil des différentes phases du projet. Un nouvelle culture
politique est-elle en route ?

En conclusion, la démarche de
l'école de démentir le retour de l'uniforme est claire mais le fait
d'avoir permis le débat d'idées autour d'un sujet sensible au sein de
son établissement scolaire n'est-il pas la preuve que tous ces espaces
de paroles ont une grande valeur éducative ?

Cette école a marqué un point au moins à ce niveau ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oedipe



Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Stembert - Verviers
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Sam 14 Juin - 22:40

Citation :
Oedipe, vos sources sont-elles fiables ?
Je répète ma question suite à l'article du Jour. Vous avez semé le doute dans nos esprits.

quelles sources ? et quelles affirmations, ce n'est pas moi qui ai parler de l'habillement dans les conseils de classe mais Bouffier d'après l'article du journaliste, j'ai juste dit que dans les conseils de classe on parle aussi de la drogue ce qui est évident car c'est un sujet pédagogique, dans un conseil de classe quand l'élève dont on parle est consommateur et que cela met en péril sa formation ou sa tenue en classe et que ce n'est pas pour cela qu'on va faire des coffees shop dans les écoles, c'était juste un outil de comparaison .. faut tout vous réexpliquer vous ... et j'ai signalé à Caboulot que le journaliste dans son article parlait des conseils de classe et non dans des conseils d'élèves (du moins dans l'article sur leur site internet), maintenant on nous sort que ce sont les élèves qui en ont parlés entre eux ... là cela devient risible que l'on prétende que le journaliste était quelqu'un de sérieux si il pense que ce sont les élèves qui forme le conseil de classe, encore plus si ses sources sont juste des discussions d'élèves et non d'enseignants .. et comme je disait ah rumeur quand tu nous tiens .. visiblement le journaliste surfe (ou sniffe) sur un gros trait de rumeur ! .. vous croyez sincèrement que les enseignants montent une filière de la drogue comme j'en faisais la comparaison pour montrer le danger des rumeurs ? faudrait pas tout mélanger, vous m'inquiéter .... et ce n'est pas moi non pus qui suis parti en délire sur les avantages et les inconvénient de la remise en place de l'uniforme, il faudrait apprendre à lire et ne pas tout mélanger ... merci Wink

et comme je l'expliquais pour l'analyse Pisa si certaines discussions sont intéressantes au sein des écoles, cela dérive dès qu'on colporte des bribes des discussions sans connaitre les tenants et les aboutissants, il est dès lors complètement stupide de la part d'un journaliste en mal de planche de s'en servir pour colporter des rumeurs idiotes (comme serait l'installation de coffee shop à côté de la cantine) ... on peut supposer que comme les enseignants les élèves parlent de choses et d'autres, visiblement le journaliste croyait avoir des indics dans les écoles afro enfin cela leur a permis de remplir quelques pages de journal et de faire de la publicité gratuite pour cette école flower
pour vous montrer toute l'ampleur du 'bon' traitement de la rumeur voici l'article en question, on y parle bien des conseils de classe, mais aussi de l'avis des parents qui sont pour et d'autres adultes qui sont contre .. il ne manque donc que l'avis de la reine Fabiola
http://www.votrejournal.be/article/regions/provinceliege/infoslg/le_retour_de_luniforme_en_classe/154908.aspx

j'aime bien aussi vos expressions (proche de l'auteur de l'article.. je précise, il faut tout vous préciser semble-t-il, que je n'ai pas dit que vous étiez proche de l'auteur; mais que vos expressions étaient proches des siennes) 'sujet sensible' 'bombe' où est-ce que ce sujet pourrait-être 'sensible' au niveau d'une simple discussion donc .. ce serait peut-être différent avec des distributeurs de préservatifs ou de joints Smile zut vous allez peut-être me demander maintenant les références de la société chargée de construire les pipe à eau pour SFX Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 38
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 7:58

C'est un peu tempete dans un verre d'eau comme truc ... Pas de quoi en faire un plat ... Le retour à l'uniforme est une discussion qui ne date pas d'aujourd'hui ... Cela a été longuement débattu, dans de nombreuses écoles (et donc y compris à Verviers) ... Je crois que ca avait déjà eu lieu lorsque dans les années 90, certaines écoles de la ville avaient vu la création dans leurs enceintes de "club 6000", "club 8000" qui consistait à porter plus de x milliers de francs de vetements sur soi ... une exclusion par le fric somme toute ...

Le débat est fréquemment remis au gout du jour et il suffit d'une discussion plus passionnée ou plus formalisée à un moment pour que cela en fasse un titre dans la presse. C'est de bonne guerre et, comme en droit, chaque mot, chaque ponctuation sont importants. Si je me rappelle bien, l'article paru dans le jour était plus complet que celui publié sur actu24, mais surtout, le titre de l'article était un truc du style: "Un retour de l'uniforme à SFX1?". Et l'élément le plus important du titre est évidemment le point d'interrogation final qui nous avertit déjà que sous sa devanture tapageuse pouvant preter à confusion pour les moins avertis, le titre est à considérer comme une question et non comme un fait.

Bref, tout ca pour dire que je ne vois pas bien l'intérêt de s'empoigner sur la forme de ce sujet intéressant alors que c'est la réflexion de fond qui devrait primer ... Meme si je reste persuadé que Jean Brasseur n'a pas sorti l'info toute seule de son chapeau et qu'un vent favorable lui aura probablement amené l'info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oedipe



Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Stembert - Verviers
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 12:48

De fait, tempête dans un verre d'eau, mais bien honnêtement les coups du points d'interrogation c'est ce que je vois tous les jours en passant devant les librairies où on affiche toutes les rumeurs en cours Wink càd prendre le verre, le remplir et l'agiter, et prendre un microsope pour l'analyser Wink un journaliste recoupe ses infos avant de les diffuser, mais de peur de se faire prendre de vitesse on lance n'importe quoi dans les feuilles de choux, encore plus sur le net Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile
Best of Membre


Nombre de messages : 936
Age : 49
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 13:00

Oedipe a écrit:
prendre le verre, le remplir et l'agiter, et prendre un microsope pour l'analyser Wink

Ben, s'il s'agit de pastis et d'eau du bief d'ensival, alors cela peut devenir intéressant de regarder le verre au microscope. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leserpentsouslherbe.blogspot.com/
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 38
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 13:31

Les points d'interrogation, ca fait partie du jeu ... la communication nous offre plein de ressources pour "faire croire que", pour "laisser aux gens l'impression que" des questions posées sont des faits avérés ... A nous d'etre suffisamment malins pour ne pas se laisser abuser et de prendre le recul nécessaire pour une bonne lecture de l'information ...

Les beaux jours reviennent ... on sent à nouveau le vent frais de la légèreté et ses relents anisés ... Pour ne pas remettre tout notre alcoolisme sur les épaules de Dédé, y-a-t-il quelqu'un qui propose autre chose que du pastis cette année?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oedipe



Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Stembert - Verviers
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 14:53

hélas tout le monde est-il amène de réaliser que ce ne sont que des perches tendues pour mieux vendre l'article, maintenant si c'est du pastis je suis preneur ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 38
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   Lun 16 Juin - 15:11

Sans refaire le monde (Le Monde, mwouarf!), est-ce que ce sont les lecteurs ou spectateurs qui ne sont à pas à meme de se rendre compte, ou la presse qui s'adapte à sa "clientèle"? Les deux points de vue se défendent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'uniforme à SFX1, le retour ? Quelle drôle d'idée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dernière navette de retour
» Retour des chenilles processionnaires
» Levure de bière : quelle quantité ?
» mon petit coq quelle race a votre avis?
» Quelle musique pour ma présentation?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Best of Verviers :: Débattre sur un sujet d'actualité, de société.-
Sauter vers: