Best of Verviers

Toutes vos réflexions peuvent se partager le forum Best of Verviers
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  MembresMembres  

Partagez | 
 

 Plante très dangereuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Picard
Best of Membre


Nombre de messages : 101
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Plante très dangereuse...   Sam 28 Juin - 11:39

Une plante très dangereuse a été repérée sur les berges de la Vesdre. La Ville de Verviers a placé un panneau pour attirer l'attention des passants mais il est indispensable de prendre conscience du problème...
Ci-après un copier-coller d'un récent article sur RTL Infos...


Elle s’appelle « la berce du Caucase », peut mesurer dans les 5 mètres de haut et ses feuilles jusqu’à 3 mètres de large, elle présente de jolies fleurs blanches et est agréable à regarder … mais beaucoup moins à toucher ! En effet, cette plante exotique qui colonise notre pays depuis un siècle est dangereuse pour l’Homme. Un simple contact avec une feuille provoque une brûlure qui est rarement détectée directement, puisque le mal n’apparaît qu’après 15 minutes à une heure … le temps pour la victime de peut-être toucher à nouveau la plante et aggraver ses souffrances.

Repérée à la côte belge, la berce, de son nom scientifique « Heracleum mantegazzianum », a également été aperçue en Wallonie et du côté des Fourons. Elle colonise tout : champs, terrains vagues et bordures d’autoroutes. Le Jardin botanique national de Belgique met aujourd'hui la population en garde : la voici aux portes de Bruxelles, tout autour du ring.

Des dangers méconnus

C’est en réalité la sève de cette plante de taille peu commune en Belgique qui pose problème. Celle-ci occasionne des brûlures douloureuses qui rendent la peau extrêmement sensible aux rayons UV même des années après la blessure. Les enfants et les jardiniers sont les « personnes à risque », les premiers utilisant la tige creuse de la plante comme sarbacane ou pire, comme longue vue, les seconds n’étant pas équipés de gants au moment d’enlever l’intruse de leur jardin.

Et se débarrasser de la berce n’est pas chose facile, puisqu’il faut sectionner sa racine à 10 cm sous terre, et ce à chaque repousse jusqu’à ce que la plante soit trop faible pour repousser. Sans compter que cette opération nécessite de se couvrir entièrement le corps et de changer de vêtements une fois le travail terminé. Autant dire qu’on n’a pas fini d’entendre parler de la berce du Caucase.

Voilà également les infos de Wikipédia à ce propos.
Cette plante produit une toxine phototoxique appelée furanocoumarine (phototoxique signifie qu'elle réagit si on l'expose à la lumière). Cette toxine, présente dans la sève, provoque des inflammations et des brûlures de la peau. Si l'on n'expose pas à la lumière la zone infectée pendant plusieurs jours, la réaction ne se déclenche pas. La sève est incolore et inodore, et les cloques provoquées peuvent atteindre la taille d'une pomme de terre. Les séquelles de la phototoxité de la sève de la berce du Caucase n'apparaissent qu'après plusieurs heures et peuvent persister durant des années.

En cas de contact de la peau avec de la sève, il faut éliminer la sève le plus rapidement possible, en prenant soin de ne pas étendre la surface de la zone touchée: enlever la sève de la peau avec un papier absorbant sans frotter, puis laver au savon, et rincer abondamment à l'eau l'endroit atteint. Ensuite, il faut éviter l'exposition de la zone touchée à la lumière durant plus de 48 h, le temps de la disparition de l'effet photosensibilisateur. Si les yeux sont atteints, les rincer abondamment à l'eau claire puis porter des lunettes de soleil pour réduire leur exposition à la lumière et penser à consulter un médecin. En cas de contact important, ou si un enfant est atteint, consulter sans tarder un médecin ou le centre anti-poison pour tout conseil approprié.


L'éradication de la berce du Caucase nécessite le port d'un équipement approprié permettant d'éviter tout contact de la peau, des mains et des yeux avec sa sève (salopette imperméable à la sève, gants en plastique à manches longues, lunettes de sécurité contre les projections de sève dans les yeux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Webmaster
Admin


Nombre de messages : 678
Age : 52
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Chronique nature   Sam 28 Juin - 14:31

Best of Verviers était en avance sur l'info, même sur RTL !
C'est l'objet de la chronique de Christyian Desart du mois de juin !
A lire en milieu de page d'accueil ou dasn chronique nature.
Merci encore à Christian Desart pour son excellent travail !

_________________
Le webmaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bestofverviers.be
dédé
Best of Membre


Nombre de messages : 907
Age : 57
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Sam 28 Juin - 20:45

De toute façon, le PCDN en parle (même avant l'adhésion de M. Dessart) depuis plusieurs années. Pourquoi s'emporter "passqu'on l'a vu au poss"?

Pas de panique !!!!

Le muguet que vous payez cher le premier mai est mortel à dose raisonnable (même potentiellement par inhalation); la digitale qui pulule dans les zone de clairière et sur certains acottements l'est aussi, le laurier rose, le gui, le sceau de salomon, la colchique, la rose de noël en vente à cette saison, le houx (20 baies ingérées = un enfant mort) , l'arum tacheté (quelques baies suffisent...), le sorbier, l'if, le narcisse, et bien d'autres dont des plantes d'appartement.
Par conséquent, M. Picard, ne paniquez pas. Lisez, informez-vous mais ne réagissez pas au quart de tour suite à une "info" de RTL qui enfonce une porte ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desart Christian



Nombre de messages : 155
Age : 60
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Mer 2 Juil - 20:12

Si je ne fais pas d'erreur, le service communal de Verviers à commencé ce mardi 1e juillet le fauchage des berces du Caucase en bord de Vesdre. Cela devrait limiter les problèmes pour cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dédé
Best of Membre


Nombre de messages : 907
Age : 57
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Jeu 3 Juil - 9:45

Est-ce vraiment LA bonne solution ? Une espèce - fût-elle invasive - doit-elle être détruite en raison du danger potentiel qu'elle constitue envers la personne imprudente qui s'y frotterait?
Une information claire et lisible relative au danger de la berce du Caucase a été installée en bord de Vesdre, les médias sont également intervenus. Faut-il pour autant détruire cette plante qui, avouons-le, est très impressionnante ?
Doit-on détruire les muguets et les digitales de nos forêts sous prétexte qu'ils sont toxiques? N'est-il pas préférable d'informer?
On craint les champignons sans les connaître, mais on est moins méfiant vis à vis des végétaux.
Doit-on raser les houx et les ifs, les arum (gouets) et les lierres, les troènes et les fusains, sous prétexte que leus baies sont toxiques et dangereuses pour les enfants?
Informons plutôt.

On parle de la berce du caucase "au poss", il s'ensuit un vent de paniques, suivi alors des mails classiques à faire suivre et des posts sur les forums de discussion, etc... on panique, alors on détruit.

Bel exemple d'éducation à l'environnement pale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desart Christian



Nombre de messages : 155
Age : 60
Localisation : Stembert
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Jeu 3 Juil - 17:53

Je pense que vous n'avez pas bien saisi le terme invasive, je vous invite à lire la chronique nature du mois de juin. Si on ne fait rien, il n'y aura plus rien d'autre que la grande berce le long de la vesdre. Le muguet, le houx, l'if et tout ceux que vous citez ne sont pas que je sache des plantes invasives!!
Ce n'est pas parce que la berce cause des brûlures que je parle de limiter sa propagation, sinon on pourrait également supprimer l'ortie sous prétexte qu'elle pique !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 38
Age : 71
Localisation : Wegnez
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Chronique nature   Ven 4 Juil - 7:07

Les dangers de la grande berce

Dans leurs jeux, les enfants côtoient des plantes dangereuses, sans le savoir : Julien et Thomas ont vu leur peau gonfler, prendre des taches et se couvrir de cloches ... après avoir joué avec une grande berce, une jolie plante décora¬tive.
Deux petits Dolhaintois Thomas (8 ans) et julien (Il ans), se souviendrons longtemps de leur été 1997; il est pour eux synonyme d'une mauvaise rencontre : celle effectuée avec la grande berce, une plante jolie et décorative mais qui se révèle très dangereuse !
Comme tous les enfants de leur âge, Thomas et julien aiment, en période ensoleillée, jouer
sur les berges de la Vesdre dans leur petit patelin de Dolhain-Limbourg. Face à l'administration communale, accompagnés de copains, Thomas et julien jouaient près du Trou du Veau. Ils ont été attirés par une plante et se sont appliqués à la couper, jouer avec sa tige comme sarbacane, avec ses feuilles...
Ils s'amusaient mais le soir, ils ont déchanté.

"La peau de Thomas a commencé à gonfler. J'ai pensé à une piqûre de moustique et j'ai appliqué un produit en conséquence. Le lendemain matin, j'ai remarqué des taches autour de la bouche. J'ai pensé à une allergie. Ensuite, des cloches sont apparues comme des brûlures. Puis des taches sur le nombril et les jambes. J'ai appliqué un anti-inflammatoire. Les cloches sont devenues grosses et j'ai consulté, le week-en, un dermatologue", explique la maman de Thomas.
Thomas ainsi que Julien et ses copains avaient été victimes de la grande berce ou berce du Caucase. Sans le savoir, succombant à leurs jeux enfantins, ils avaient fait la connaissance d'une plante dangereuse originaire d'Asie, introduite en Europe en 1890 et poussant sans problème dans notre région.
En cas d'exposition au soleil de la peau ; souillée par la sève de la plante, la peau s'irrite fortement et une dermatite spectacu¬laire surgit.

Pour sa maman, il n'est pas normal qu'une plante aussi dangereuse soit laissée dans des endroits accessibles et surtout sans information. Elle lance, aujourd'hui, un appel à la prévention vers la Région Wallonne pour qu'une information concernant les plantes dangereuses soit com¬muniquée.
Ceci afin que d'autres enfants ne subissent pas l'aventure désagréable et douloureuse qu'ont vécue Thomas, julien et leurs petits camarades.

Si vous deviez manipuler ce type de plantes, évitez que leur sève ne soit en contact avec votre peau et si d'aventure cela arrivait, lavez puis désinfectez et soignez comme des brûlures, après avoir appliqué une compresse froide.
Morale de cette histoire : évitez de toucher n'importe quelle plante sans la connaître.

Source : La Nouvelle Gazette, août 1997
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dédé
Best of Membre


Nombre de messages : 907
Age : 57
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Ven 4 Juil - 9:00

Vous confirmez ainsi que c'est l'information qui prime.

Un enfant ne mettra pas sa main à travers les barreaux de la cage au lions du zoo, alors qu'il le fera pour le lama ou la girafe. Pourquoi? Parce qu'on lui a dit que le lion était dangereux!
Idem avec les végétaux. Informons!

Il y a peu, j'étais dans une maison où habitaient deux petits enfants. Dans le living trônait un superbe laurier rose...

Le laurier rose renferme une substance cardio-toxique presque semblable à celle de la digitale, et toutes les parties de cette plante sont toxiques (feuilles, fleurs, écorce et bois)

Et pourtant, les parents - qui tombaient des nues quand je leur ai parlé du risque - avaient pris soin de mettre les produits dangereux hors de la portée des enfants, ainsi que d'autres précautions classiques d'un ménage avec enfants en bas âge. Mais le végétal, on ignore!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dédé
Best of Membre


Nombre de messages : 907
Age : 57
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Dim 13 Juil - 11:45

Desart Christian a écrit:
Je pense que vous n'avez pas bien saisi le terme invasive, je vous invite à lire la chronique nature du mois de juin. !!


Je pense plutôt que c'est vous, qui n'avez pas bien saisi la notion d'espèce invasive.
En fait "invasive" est l'adoption d'un mot anglais "invasive" (an invasive species ou an invasive plant), qui existe en français (invasive) mais dont la traduction française est "envahissante".
Comme, en science, les publications se font en anglais, on n'adopte pas toujours la bonne traduction d'un terme en anglais dans sa propre langue, préférant utiliser le mot anglais, surtout si ce dernier existe dans cette langue, avec une signification légèrement ou plus amplement différente.

Dans le milieu des sciences environnementales et botaniques, on préfère utiliser le terme d' espèce exogène envahissante, (= ce que vous appelez espèce invasive) que l'on oppose à espèce indigène envahissante (=ce que vous appelez espèce envahissante).

On a le même cas dans le cadre de la description des roches, où en anglais le terme 'texture' correspond à ce que nous appelons "structure" , et où le terme anglais "structure" correspond à ce que nous nommons également , en français "structure" (le premier terme pouvant parfois être traduit par microstructure et le second par macrostructure ou tout simplement par structure)

Pour revenir aux plantes, je n'avais pas besoin de lire votre rubrique pour savoir de quoi on parlait, mais je réagissais au vent de panique vis à vis de la berce du Caucase, suite à une campagne de presse, incluant RTL (la télé des chiens écrasés). Parce que ce qui taraude les gens, c'est la photo-toxicité de la plante, et non son statut d'espèce envahissante et son risque de déséquilibre pour les écosystèmes et enfin sa menace pour la biodiversité. C'est pour cela que j'écrivais que le jour où RTL parlera de la toxicité de l'if du muguet ou de que sais-je, on va vouloir l'éradiquer.

C'est un peu comme fin des années '90, lors de la crise du poulet à la dioxine et autres organochlorés. Tout le monde s'est rué chez vers les commerces biologiques, pour les oublier ensuite.

Dans la population, ce qui importe plus, c'est plus la perception du risque que le risque lui-même.

Je m'explique.

On est habitué à voir fumer beaucoup de monde. On sait que le tabac tue, c'est prouvé scientifiquement, on a des analyses toxicologiques, des données statistiques. On fait campagne contre le tabagisme.
On sait également que l'avion est un moyen de transport sûr, mais que lorsqu'un avion s'écrase, cela fait beaucoup de morts en une fois, et aussi très rarement des survivants.

Les statistiques nous apprennent qu'en Belgique, chaque année, environ 20.000 personnes meurent des conséquences du tabagisme. On nous le dit de temps en temps, et cela ne semble pas affecter grandement la population.

20.000 morts/an !!!

Imaginons un avion de passagers avec à son bord 200 personnes. 20.000 personnes, cela fait 100 avions de 200 passagers. Une année = 365,25 jours, que l'on arrondira à 300 jours.

Donc, le nombre de morts par an, en Belgique, suite au tabagisme, correspond en gros à un avion de 200 passagers qui s'écrase tous les trois jours, et ce pendant un an. Imaginons que seulement DEUX avions de 200 personnes s'écrasent en Belgique sur une année, et on aura droit à des commissions d'enquête, et toute une panoplie de mesures, et surtout un vent de panique et de phobie face à l'avion, alors que dans l'exemple cité, 2 avions de 200 personnes qui s'écrasent soit 400 morts par an , cela ne constituerait qu' un cinquantième du nombre de morts suite au tabagisme.

Risque et perception du risque sont très différents. Et c'est cette distinction qui m'a fait réagir suite à ce que l'on dit autour de la berce du Caucase.

N'ayez crainte Monsieur Dessart, je savais très bien au départ en quoi consistait le problème des espèces exogènes envahissantes (ou invasives) et je connais l'existence du programme interfacultaire INPLANBEL.

Enfin, pour ceux qui sont vraiment intéressés par la problématique des berces géantes, en général, et de la berce du Caucase en particulier, voici une plaquette éditée en plusieurs langues (ici en français) dans le cadre d'un projet financé par la Commission Européenne.
Bonne lecture: http://www.giant-alien.dk/pdf/French%20manual_web.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhG



Nombre de messages : 757
Age : 52
Localisation : Verviers-Lambermont
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   Dim 13 Juil - 18:40

Dans le genre exogène envahissante, j'ai trouvé pire que la Berce du Caucase: le Forum Investusis (en "is" comme psoriasis et syphilis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plante très dangereuse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plante très dangereuse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plante tres dangereuse
» plante très riche
» recherche plante très decorative supportant le 30°c
» Une plante très intéressante à cultiver
» Aide à la détermination d'une plante : très certainement une rhinanthe, mais laquelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Best of Verviers :: Le coin à paroles de Best of Verviers-
Sauter vers: