Best of Verviers

Toutes vos réflexions peuvent se partager le forum Best of Verviers
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  MembresMembres  

Partagez | 
 

 Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bouffier
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 65
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Sam 12 Mai - 6:51

"Ca me rend hystérique quand dans les rues de Paris, je croise un Hummer ou quand je vois un mec en Porsche, parce qu'aujourd'hui, il n'y a rien de plus ringard et imbécile que de rouler en Porsche".

Si Nicolas Hulot est au coeur de l'attention médiatique au niveau de son pacte écologique, il se lâche aussi car intérieurement, certaines choses le rendent hystérique. Pour infos :

-Le Hummer H2 adopte un V8 6 litres de 315 chevaux et consomme environ 20 litres aux cents km.
-Sur autoroute (allemande, bien sûr...) on constate que même au-dessus de 200 km/h, la 911 SC est encore capable d'accélérations étonnantes.
Enfin, la consommation vous ramenera à la réalité d'une autre époque, le Flat 6 engloutit allègrement ses 10 à 15 litres de sans plomb 98 tous les 100 km.


Le pétrole devient de plus en plus cher. Ce n'est pas la croissance de pays comme la Chine ou ceux du Sud-est asiatique qui va freiner la demande. On entend ici et là que la solution pourrait être les bio-carburants.

Pour les bio-carburants, il faudra s'assurer que le filière "verte" sera bien respectée.

On peut lire dans Sciences et Avenir de mai 2007 qu' "Outre-atlantique, l’intérêt pour les agrocarburants a déjà fait grimper le cours du maïs, alimentation de base de certains pays, comme le Mexique.


En mobilisant une grande quantité de terres arables, la production de
biocarburants pourrait aggraver les problèmes d’alimentation et les
situations de famines dans certaines régions du monde. A l’inverse, en
permettant un meilleur accès à l’énergie, ces mêmes carburants peuvent
aider des populations rurales pauvres à mieux vivre, souligne le
rapport de UN Energy, parrainé par la FAO.


De même, le maïs ou le soja destinés à la production de carburant ne
doivent pas pousser au détriment de la forêt, rappelle le rapport. Au
Brésil, premier producteur d’éthanol à partir de canne à sucre,
beaucoup craignent que l’Amazonie soit grignotée au profit de ces
cultures rentables. Les pâturages vierges et les forêts primaires
doivent être sauvegardés, sinon le bénéfice des biocarburants gagné
d’un côté serait perdu de l’autre, écrivent les rapporteurs.


Pour éviter d’en arriver là,
UN Energy propose la mise
en place d’un mécanisme international de certification de la filière,
pour s’assurer que du champ à la pompe, la production de biocarburants
et de bio-combustibles en général est verte et durable. Et qu’elle
permet réellement de réduire les émissions de gaz à effet de serre."


Bon à savoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 50
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Sam 12 Mai - 11:08

La solution pour ce genre de véhicules serait de les équiper de moteurs thermiques à l'hydrogène. Le seul rejet de ce genre de moteur étant de l'eau !

Le problème réside dans la production, le transport et le stockage de l'hydrogène. Si c'est pour produire de l'hydrogène en brûlant du pétrole ou du charbon, ce n'est pas un bon plan ! Le mieux, serait l'utilisation de l'énergie nucléaire en attendant la mise au point des tokamaks.

Avec ça, rouler en Porsche ou en 4x4 ne sera plus un problème pour l'environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leserpentsouslherbe.blogspot.com/
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 39
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Lun 14 Mai - 7:32

Hi, hi, ...

Bon, parlons peu, mais parlons bien ... et de manière générale, pas seulement pour les voitures. Depuis combien de temps entendons-nous parler de:

- réchauffement climatique
- gaz à effet de serre
- développement durable
- biocarburant
- pollution
- consommation responsable
- tri de déchets et recyclage
- énergies alternatives
- des "10 (ou 12, ou 15) gestes responsables à faire pour telle ou telle avancée écologique" dans à peu près tous les magazines ...
- ...

Bref, depuis combien de temps entendons-nous qu'il faut faire quelque chose pour "sauver notre planète"? Les 3 mots les plus à la mode pour le moment ... plus à la mode que des contre-façons de casquettes Vuitton sur la place Verte, c'est tout dire!

Est-ce que cela marche? NON!!!

Dès lors, si la volonté est réelle de changer les choses, il faudra passer par des mesures beaucoup plus contraignantes ... au risque de se facher avec des gros lobbies comme celui automobile ... Pour les voitures, il faut tout simplement limiter les rejets de CO2 à un seuil relativement bas. Ce qui voudra dire automatiquement bye-bye Hummer, Q7, Touareg, Range et cie ou ... que les constructeurs trouvent des alternatives valables! Et pas question d'augmenter drastiquement les taxes sur ce genre de véhicules. 99 % de ces véhicules ne sont jamais achetés par des personnes privées mais sous couvert de sociétés car en privé, c'est tout simplement impayable ... un leasing financier, donc sans les entretiens, pour une VW Touareg coûte +/- 2100 euros par mois et la taxe CO est de +/- 1700 euros, assurance 1700 euros aussi, 300 euros d'essence, et +/- 2000 à 2500 euros d'entretien par an dont 1000 euros rien que pour les pneus) ... faites le compte ... +/- 2980 euros par mois pour une voiture. Tout cela pour vous dire qu'au niveau écologique, cela n'a aucun intéret de surtaxer ce type de véhicule car les personnes continueront malgré tout à payer pour rouler là dedans. Je ne suis pas liberticide à la base, mais parfois, il faut couper certaines libertés dans l'intéret commun. Voilà une bonne occasion de le faire.

En gros, sur le plan écologique, le principe "pollueur-payeur" ne fonctionne pas toujours. Et il faudrait lui adjoindre aussi le principe du "gaspilleur-payeur" ... par exemple en évaluant un besoin quotidien en eau qui serait payable à un prix normal et en augmentant considérablement le prix si l'on dépasse ce seuil ... il n'est pas normal de gaspiller autant d'eau potable à remplir en permanence des piscines de grosses villa ... Idem pour l'électricité ..., pour le gaz, ...

Enfin, vu le dynamisme de nos élus sur ces questions et vu les bagnoles que la plupart utilisent, on n'est pas sauvés car si toucher au confort des autres peut etre facile, toucher à son propre confort l'est tout de suite moins ... meme si c'est pour d'excellentes raisons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 50
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Lun 14 Mai - 9:03

En fait, la solution ne serait pas de supprimer ce genre de voitures mais d'obliger les constructeurs à les vendre avec des moteurs utilisant des énergies alternatives. Je pense par exemple à la pile à combustible ou le moteur thermique à hydrogène.

Ces technologies sont encore coûteuses mais, comme le fait remarquer Fed, les personnes qui utilisent ce genre d'engin ne sont pas à 50 centimes près.

Taxer, je pense que ce serait ridicule ... mais obliger les véhicules mis sur le marché à rouler écologique, là c'est mieux.

Pour nos élus qui aiment les grosses voitures, le principe devrait-être le même. S'ils veulent un gros V8 de 5 litres de cylindrée ... ben ... qu'ils roulent donc à l'hydrogène et pas au pétrole !

Ce moteur à hydrogène aurait été testé sur des sous-marins allemands en 2003.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leserpentsouslherbe.blogspot.com/
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 39
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Lun 14 Mai - 10:09

En n'oubliant pas que 9 fois sur 10, les solutions d'aujourd'hui sont les problèmes de demain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 50
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Lun 14 Mai - 20:04

Mais dans le cas d'un moteur thermique à hydrogène et qui ne produit que de l'eau, quel serait le problème pour demain ?

De l'hydrogène, on en a partout. Les mers du monde en sont une source inépuisable. En ce qui concerne la production de l'hydrogène, on tente de trouver des énergie propres pour sa production (dont la mise en oeuvre de réacteurs à fusion nucléaires ou Tokamak).

Je pense que nous avons la capacité de trouver et le danger qui est à nos porte va nous amener à évoluer plus vite encore que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leserpentsouslherbe.blogspot.com/
Bouffier
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 65
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Le combustible dans 30 ou 40 ans   Dim 29 Juil - 12:39

"Le service d’évaluation des choix
scientifiques et technologiques (STOA) du Parlement européen vient de
publier un inventaire des vingt techniques alternatives à l’usage de
l’essence pour le transport routier et aérien. Les possibilités les
plus prometteuses ont été regroupées en cinq technologies : piles à
combustible, électricité, véhicules hybrides, biocarburants et gaz
naturel.

Selon les experts la technologie la plus encourageante dans le
domaine du transport routier est la pile à combustible. C’est une pile
où la fabrication de l'électricité se fait grâce à l'oxydation sur une
électrode d'un combustible réducteur (par exemple l'hydrogène) couplée
à la réduction sur l'autre électrode d'un oxydant, tel que l'oxygène de
l'air. La réaction d'oxydation de l'hydrogène est accélérée par un
catalyseur qui est généralement du platine. Si d'autres combinaisons
sont possibles, la pile la plus couramment étudiée et utilisée est la
pile hydrogène-oxygène ou hydrogène-air.

Le principal écueil, avec la sécurité, au développement en masse de
cette technique réside dans la synthèse et l’approvisionnement en
hydrogène. Sur Terre, l'hydrogène n'existe en grande quantité que
combiné à l'oxygène (H2O), au soufre (H2S) et au
carbone (combustibles fossiles de types gaz ou pétrole). La production
d'hydrogène nécessite donc soit de consommer des combustibles fossiles,
soit de disposer d'énormes quantités d'énergie à faible coût, pour
l'obtenir à partir de la décomposition de l'eau, par voie thermique ou
électrochimique. Les autres méthodes de fabrication envisagées sont
plus propres (vent, solaire, eau, thermique) mais il est encore trop
tôt pour savoir si une production à grande échelle sera possible et
surtout à quel coût ?

...


Pour les biocarburants, leur développement se heurte à des
contraintes agricoles, environnementales et économiques. Biodiésel et
bioéthanol sont produits à partir de maïs, de cannes à sucre ou de
colza. Ces plantes nécessitent de grande quantité d’eau et pour un
approvisionnement suffisant il faut mettre en culture de très grandes
surfaces au dépend de cultures vivrières. Au Brésil, premier
utilisateur de biocarburant, les aliments cultivés ont ainsi connu une
inflation sans précédent. L’une des solutions se trouve dans une
deuxième génération de carburants. Contrairement à leurs prédécesseurs,
ils peuvent être produits en utilisant l’ensemble de la plante ou à
partir d’une biomasse largement plus diversifiée : végétaux
énergétiques, résidus agricoles et forestiers ou la partie organiques
des déchets solides communaux.







Actuellement, il est bien difficile de dire quelle technologie
dominera d’ici trente à quarante ans. Une chose est sûre les véhicules
fonctionnant simplement à l’essence seront de plus en plus rares et
couteux."

SourcesJoël IGNASSE
Sciences et Avenir.com
27/07/07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredbeck



Nombre de messages : 16
Age : 48
Localisation : verviers
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Jeu 10 Jan - 0:07

bien voilà, tout est dit et c'est plus que juste... cependant et d'une certaine manière il faut aussi sortir des clichés que vous offre la télé ou les journaux... une 911 neuve pollue moins qu'une vw passat qui date de 10 ans, un 4X4 actuel 2.0 essence neuf est moins polluant qu'une renault espace 2.2 diesel... en suisse cela fait longtemps que l'essence (taux d'octane 100 en lieu et place de nos 98 dans le meilleur des cas en ce pays) est moins chère que le diesel et bien moins polluant... le problème est simplement l'image... en un pays comme celui-ci effectivement cela se paye...cash. pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 39
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Jeu 10 Jan - 9:06

Oui, mais le 4X4 consommera plus qu'une Passat neuve ... Et la vraie question à se poser n'est pas qu'en termes de consommation, mais aussi en termes de besoin réel! Combien de personnes roulent avec un 4X4 alors que ce 4X4 ne roule que sur l'autoroute? Dès lors une Passat Break par exemple serait plus appropriée ... et polluerait moins ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgile
Best of Membre
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 50
Localisation : Verviers
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Jeu 10 Jan - 9:22

fredbeck a écrit:
en suisse cela fait longtemps que l'essence (taux d'octane 100 en lieu et place de nos 98 dans le meilleur des cas en ce pays) est moins chère que le diesel et bien moins polluant... le problème est simplement l'image... en un pays comme celui-ci effectivement cela se paye...cash. pirat

La solution n'est pas en Suisse ! Ce n'est pas en continuant à rejetter du CO2 que nous allons résoudre tous nos soucis, que ce soit avec de l'essence, du diesel, le pastis de Dédé ou le jus de carottes de Lapin !

Il faut trouver "autre chose" et avoir la volonté (politique ?) de promouvoir les solutions alternatives. La pile à combustible réversible ou les biomoteurs à cogénération semblent être une voie à explorer.

Nous pouvons aussi profiter de cette crise actuelle pour passer de 0,7 à 0,8 sur l'échelle de Kardashev (découverte de la fusion nucléaire et des énergies "propres"). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leserpentsouslherbe.blogspot.com/
fredbeck



Nombre de messages : 16
Age : 48
Localisation : verviers
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Jeu 10 Jan - 10:25

je ne peux qu'être d'accord et suis vraiment pour des rapports différents avec ce qui nous entoure, j'entends par là nos relations avec les objets et avec l'energie... je trouve cependant que la gestion de notre pays en matière d'énergie est complètement ridicule, un exemple? le TEC a passé commande il y a un an de plus de 30 bus... diesel, c'est ridicule surtout quand on imagine que ces bus roulent en moyenne 20 ans, on nous demande d'être créatif et de faire des efforts, difficile quand le mauvais exemple vient de nos élus cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fed
Best of Membre


Nombre de messages : 1742
Age : 39
Localisation : Stimbiet
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   Jeu 10 Jan - 10:53

Et oui, Fred ... ou quand notre Ministre de l'Energie de l'époque, Monsieur Verwilghen, s'offre un Q7 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Humer, Porsche et bio-carburant : l'effet des faits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Economiseur carburant
» L'effet Tourbe
» RAS-LE-BOL des problèmes de carburant
» Comment obtenir un effet "grotte" ?
» bouchon de reservoir de carburant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Best of Verviers :: Débattre sur un sujet d'actualité, de société.-
Sauter vers: